bannière

Les Minardistes : Portail francophone Minardi


NEWS




2004, Baumgartner marque le point de la 8e place pour Minardi au GP des USA.



29/08/2017

l'ex "Minardi F1x2" aura droit à une évolution pour 2018

Auteur : Camille Oger

f1 experience 2017 silverstone

Né en 2000 sur les bases de la Tyrrell 026 de 1998, la Formule 1 bi-place de Paul Stoddart connaîtra une évolution pour la saison prochaine.

Recruté par Liberty Media avec ses « Minardi F1x2 », Paul Stoddart fait rouler sur dix courses cette saison deux voitures pour d'heureux V.I.P..

L'Australien, patron de l'écurie Minardi F1 de 2001 à 2005, possédait déjà sa propre écurie de courses, European Racing, en Boss GP puis en Formule 3000. En Boss GP, il faisait rouler les Tyrrell 026. C'est en 2000 que ses équipes conçoivent la bi-place sur les bases de la Tyrrell. Paul Stoddart et sa société sont alors sponsors et partenaires de TWR Arrows en F1. La voiture devient « l'Arrows F1x2 » pour des évènements promotionnel de l'équipe anglaise.

Quand l'entrepreneur reprend Minardi début 2001, la bi-place devient la F1x2 et sert également lors de nombreux évènement organisé par la petite Scuderia. Comme le Grand Prix d'Afrique du Sud de Formule 1 bi-place organisé par Minardi et Paul Stoddart en 2004.

Après la vente de Minardi à Red Bull, Stoddart continue le programme « Minardi F1x2 » notamment lors de chaque Grand Prix d'Australie et lors des saisons 2007 et 2008 du Champ Car. C'est donc en ayant vu l'équipe de l'Australien à l'œuvre jusqu'à la saison dernière à Melbourne que Liberty Media lui a proposé d'étendre son activité à « mi-temps » en 2017 puis à toute la saison dès 2018.

Pour se rapprocher un peu plus du look des F1 modernes, l'ex Arrows-Minardi F1x2 subira donc une évolution. L'ancien directeur technique de Jordan, Renault et Toyota, Mike Gascoyne a été recruté par Paul Stoddart et Liberty Media pour travailler sur la voiture de la « 11e » écurie de la grille.

F1x2 2018 f1 experience


22/08/2017

Minardi, 20 ans de Formule 1 en vidéo

Auteur : Camille Oger

Au gré des recherches sur le web on peu tomber sur des pépites, pour preuve cette vidéo de Luca Narduzzi retraçant les 20 ans (85-05) de Minardi en Formule 1 en image. Un vrai régale.


26/07/2017

Gian Carlo déçu par l'approche de la Ferrari Driver Academy

Auteur : Camille Oger

minardi ferrari driver academy

Le patron la petite scuderia est très déçu suite à l'annonce d'Haas de reconduire Romain Grosjean et Kevin Magnussen en 2018. Gian carlo Minardi travaille avec la Fédération italienne de sport automobile (ACI-CSAI) comme consultant afin d'aider les jeunes pilotes transalpin à franchir la barrière qui les séparent de la formule 1. Minardi a également mis en place un programme de management de pilote en ce sens.

Deux fonctions qui l'amènent à travailler régulièrement avec Ferrari et sa driver Academy. L'ancien patron d'écurie et Giovanni, son fils, ont réussi à placer un de leurs poulains chez Ferrari, Davide Rigon. Mais pour l'italien, l'avenir de son compatriote Antonio Giovinazzi et du Monégasque Charles Leclerc tous deux membres de la Ferrari Driver Academy est compromis. Ferrari ne faisant pas assez avec sa structure junior, comme peuvent le faire Red Bull ou Mercedes par exemple.

"Si cette information est bien vérifiée alors, selon moi, ce serait une défaite pour le système de Ferrari."

"Je reste confiant que c’est une décision qui a été prise pour maintenir la paix dans une équipe qui se débrouille très bien et qui a pour seul objectif de marquer juste autant de points que possible lors de la 2e moitié de la saison."

"Mais si ce n’est pas le cas, alors le système pour les jeunes pilotes de Ferrari, pour les jeunes Italiens en sport automobile, ne fonctionne pas. Je suis triste et déçu."

"Si nous avions pu voir un jeune pilote Ferrari chez Haas, cela aurait signifié que les pilotes de Ferrari (Vettel et Raikkonen) ne peuvent plus se sentir à l’abri de tout."déclare Gian Carlo Minardi.


06/07/2017

L’assurance auto pour une voiture de sport

Auteur : Partenaire

assurance auto

Puisque les voitures sportives sont bien plus puissantes que les véhicules standards, elles sont considérées par les assureurs comme plus à risque. Par conséquent, l’assurance de ce genre de véhicule est beaucoup plus élevée. Ainsi, elle doit être prise en compte avant d’investir dans un achat de l’automobile.

Pourquoi l’assurance d’une voiture sportive est onéreuse ?

Il est important de noter que plusieurs raisons font qu’assurer une voiture de sport coûte cher. En effet, le montant de l’assurance est influencé par le prix même de l’auto. Aussi, qui dit voiture puissante dit excès de vitesse et probabilité élevée d’accidents. D’autant plus que les grosses cylindrées sont très sollicitées par les jeunes et que les compagnies d’assurances accordent peu de confiance aux jeunes conducteurs. En outre, un véhicule plus ou moins luxueux attire les voleurs, ce qui augmente les risques pour l’assureur.

Est-il possible de diminuer le prix de l’assurance ?

Il convient de souligner que votre compagnie d’assurance peut vous accorder une réduction si votre voiture sportive dispose d’une alarme et d’un GPS pour la protéger. Le cas contraire augmentera le montant de votre couverture. À noter que certaines compagnies refusent d’assurer les automobiles puissantes qui ne possèdent pas ces équipements. En outre, l’utilisation de l’auto jouera aussi en matière de cotisations. En effet, il est toutefois possible de diminuer le coût de l’assurance si le véhicule n’est utilisé qu’occasionnellement. Dans le cas inverse, les tarifs peuvent doubler. Cependant, gardez à l’esprit que les prix peuvent varier d’un assureur à un autre. De ce fait, afin de trouver la bonne compagnie, il est pratique de faire jouer la concurrence avant de se lancer dans un achat voiture neuve sportive. Pour ce faire, vous pouvez recourir aux comparateurs d’assurance en ligne.

L’assurance tous risques

Alors que les véhicules standards n’ont besoin que d’une assurance au tiers pour pouvoir rouler, les voitures sportives doivent faire l’objet d’une couverture tous risques qui est en général assez chère. Celle-ci, bien qu’elle soit coûteuse, permet néanmoins d’avoir une protection complète. De plus, elle présente un haut niveau de garanties, tant pour le conducteur que pour son auto. En cas de dégradation occasionnée par un tiers ou bien par le propriétaire lui-même, elle prendra en charge les réparations. Un dédommagement serait donc attribué au propriétaire même si celui-ci est le responsable des dégâts.

Il est cependant important de préciser que cette garantie a ses limites, d’où la nécessité de faire preuve de bon sens avant d’investir dans l’achat voiture neuve de sport. Des exclusions sont, en effet, prévues. L’assurance tous risques ne couvre pas le conducteur dans le cas où les dégâts sont occasionnés par un non-respect du Code de la route. Elle ne considère également pas les chauffeurs ayant un taux d’alcoolémie supérieur à la limite légale. Il en est de même pour les permis invalides. Sachez que toutes les assurances ne proposent pas les même conditions pour une garantie tous risques.


22/06/2017

China F1 Racing Team Limited en F1 ?

Auteur : Camille Oger

Minardi BSA F1x2

China F1 Racing Team Limited vient de voir le jour en Grande-Bretagne, le recrutement semble avoir commencé. La victoire du Jackie Chan DC Racing aux 24 Heures du Mans dimanche dernier en LMP2 traduit la montée en puissance de la Chine en sport Automobile.

Minardi avec Alex Yoong avait dès 2002 roulés en Chine sous les couleurs d'un sponsor local.


19/06/2017

Jumbo Racing Team Nederland termine 14e des 24H du Mans

Auteur : Camille Oger

Logo Minardi et Racing Team Nederland

Nos amis du Racing Team Nederland dirigé par Frits van Eerd, ont terminé les 24H du Mans en 14e position du classement général, 12e LMP2. Frits van Eerd après avoir engagé l'an passé une Minardi PS04b en Boss GP avait décidé de se lancer dans un nouveau challenge en 2017, l'endurance en European Le Mans Series avec en ligne de mire les 24H du Mans.

Pour le moment, c'est une réussite, la Dallara-Gibson P217 franchit la ligne d'arrivée du double tours d'horloge le plus célèbre du monde. Frits van Eerd était épaulé par Jan Lammers et Rubens Barrichello au volant. Deux pilotes avec une solide expérience en sport automobile.

Bravo à toute l'équipe Jumbo Racing Team Nederland pour ce résultat au Mans qui fait chaud au cœur des supporters de Minardi a bientôt un an de la victoire de Frits van Eerd à Monza avec la PS04b.


17/05/2017

Paul Stoddart de retour en Formule 1 avec Liberty media

Auteur : Camille Oger

F1 biplace F1 Experiences

Le Grand Prix d'Espagne a marqué un retour remarqué, celui de Paul Stoddart. L'australien, patron de l'écurie Minardi de 2001 à 2005, a signé un contrat avec les nouveaux propriétaires du championnat pour faire découvrir la F1 aux fans.

Grâce à ses F1-biplace, issus du châssis Tyrrell 98 et modifié sous l'ère Minardi, pour prendre le nom de Minardi F1x2. Sur dix courses, cette saison, Paul Stoddart et ses monoplaces seront présents.

Pour ce faire, du matériel de l'ancienne équipe Manor a été racheté par l'homme d'affaire venu d'Australie. Les deux voitures sont confiées à deux anciens pilotes Minardi de l'époque Stoddart, Zsolt Baumgartner et Patrick Friesacher.

L'Australien, la Minardi F1x2 et Zsolt Baumgartner non jamais vraiment quitté la F1, chaque saison depuis 2009, ils menaient déjà ces activités en partenariat avec le promoteur du Grand Prix d'Australie à Melbourne.

Les Minardi bi-place rouleront les samedis et dimanches matin pour les clients du tout nouveau F1 Experiences.